Le passage de la transformation de Fourier (TF) des signaux analogiques x(t) à la transformation de Fourier discrète (TFD) des signaux numérisés xn fait intervenir trois opérations:

• l'échantillonnage du signal analogique;

• la limitation de la durée de l'enregistrement de ce signal ;

• la discrétisation de la fréquence pour l'analyse spectrale numérique.

Ces trois opérations, apparemment anodines, ont des conséquences dont il est important d'évaluer l'étendue. C'est ce qui est illustré dans ce chapitre aux travers de nombreux exemples.