L'étude des systèmes analogiques passe par la description mathématique de leur comportement. Cette description, obtenue par le biais de la connaissance des lois physiques ou de l'observation, constitue une modélisation de la réalité. Suivant l'approche utilisée, on obtiendra

1. un modèle de connaissance lorsque celui-ci est construit à partir de la structure interne et des équations décrivant le système considéré;

2. un modèle de représentation dans le cas où le modèle ne fait que relié globalement la sortie à l'entrée sans tenir compte des détails internes du système.

Enfin, dans le cas des systèmes non linéaires, on peut être amené à les représenter par des modèles linéaires autour d'un point de fonctionnement afin d'en obtenir une description linéaire nécessaire pour analyser leur comportement. Quelques exemples illustrent ces diverses approches de la modélisation.